Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 09:42

 

 

 rehabliter.jpg

Le ministre des Anciens combattants, Kader Arif, a annoncé le 16 avril à Craonne (02), dans l’Aisne, à l’occasion du 96e anniversaire de l’offensive du Chemin des Dames de 1917, qu’il avait demandé un rapport avant la fin du mois de juillet pour avancer dans le processus de réhabilitation des fusillés pour l’exemple de la Grande Guerre. Il a précisé qu’il souhaitait la mise en place d’une commission qui puisse préparer les réhabilitations nécessaires. La Ligue des droits de l’Homme qui, dès la guerre, a fortement porté ce combat et qui le considère comme inachevé, prend acte de cette annonce. Mais elle souhaite attirer l’attention sur les conditions pour que ce processus puisse aboutir à une vraie réhabilitation et ne soit pas une échappatoire.

 

D’une part, il ne peut y avoir de véritable réhabilitation que judiciaire. L’annonce par le ministre, en novembre 2012, concernant le cas du sous-lieutenant Julien Chapelant qu’elle a défendu depuis près d’un siècle, par exemple, n’implique pas la levée de sa condamnation. La commission doit pouvoir transmettre les cas de soldats fusillés après condamnation et non encore réhabilités à la Cour de cassation pour qu’elle annule leur condamnation sans renvoi devant une autre juridiction, comme pour l’arrêt de 1906 qui a innocenté le capitaine Dreyfus. De véritables réhabilitations ne pourront être effectives que par un tel processus.

 

La LDHdemande aussi que la commission qui sera installée soit chargée de tenter de donner aux nombreuses familles, qui veulent savoir ce qu’il est advenu durant cette guerre à un ancêtre décédé sans avoir eu droit à la mention « mort pour la France », le maximum d’informations au vu des données conservées dans les archives militaires. Pour cela, elle ne doit en aucun cas se limiter aux quelque six cent cinquante cas de fusillade après jugement. Elle doit pouvoir travailler sur les cas d’exécutions sommaires. Sur ceux des condamnés aux peines de travaux forcés ou « travaux publics » (déportation judiciaire dans les colonies, dont beaucoup ne sont jamais revenus, qu’il s’agisse des deux mille condamnés à morts dont les peines ont été commuées ou de ceux, plus nombreux, condamnés directement à ces peines).  Et elle doit pouvoir répondre sur le cas des « mauvais sujets » prélevés au sein des régiments mutinés en 1917, probablement près de deux mille hommes aussi, victimes, sans jugement, de déportation dans les colonies et dont certains, là aussi, ne sont jamais revenus.

 

Tous ces cas, ainsi que celui des volontaires résidents étrangers souvent maltraités dans des régiments de marche de la légion étrangère, ont été soulevés par la LDH , pendant la guerre et dès son lendemain. Une commission qui n’aurait pas la possibilité de tenter de répondre sur de tels cas, sur lesquels des familles aujourd’hui continuent à s’interroger, aurait en réalité un objet restreint et minimaliste, elle ne serait pas à la hauteur de la demande de vérité qui s’exprime un siècle après les faits dans la société française.

 

La Liguedes droits de l’Homme réclame donc que la commission qui sera mise en place, pour ne pas être une solution au rabais, puisse, d’une part, préparer de réelles réhabilitations judiciaires, et, d’autre part, s’efforcer d’apporter des réponses sur le plus grand nombre possible de cas résultant de l’arbitraire de la justice militaire ou du comportement du commandement durant la Grande Guerre.

 

Source : LDH(Paris, le 6 mai 2013)

 

 

… et pour retrouver, dans son intégralité, « La chanson de Craonne », cliquez sur le lien

ci-après : chanson de Craonne (1917) - « Adieu la vie, adieu l’amour, adieu toutes les femmes… »

 

 

 

Repost 0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 18:08

 

 280px-Picardie_region_locator_map_svg.pnglogo-ldh-copie-1

 

 

Le Comité régional de la LDH

 

La LDH a élu ses représentants au niveau régional pour l’année 2013.

Voici la composition des membres du Bureau de la LDH Picardie :

Déléguée régionale : Chantal BONIVAR (Beauvais)
Délégué adjoint : Moussa HANNOU (Beauvais)
Secrétaire : Yves LE DIASCORN (Abbeville)
Secrétaire adjointe : Bernadette BOURDAT (Château Thierry)
Trésorière : Annie LYON-GATEBOIS (Le Crotoy - Rue)
Trésorier adjoint : Jean-Luc VILLET (Roye)

Membres : Sandra BORDJI (Le Crotoy-Rue), Silvère CHRISTOPHE (Beauvais), Michel GRATTON (Amiens), Françoise GRAUX-CHINI (Beauvais), Louisette LEFRANC (Château-Thierry), Jean-Pierre MOUVEAUX (Creil - Sud Oise).

 

 

 

Repost 0
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 17:16

ldh2-290x130 

 

 

La LDH fête la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH), le 10 décembre 2011 à Amiens, de 9h00 à 20h00.

  

Colloque

DISCRIMINATIONS ET INEGALITES SOCIALES

"Trouvons des solutions pour un mieux vivre ensemble"

 

Soyez nombreux à venir pour le 63e anniversaire de la DUDH, à la faculté de Droit de l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV), placette Lafleur à Amiens.

Une initiative de la LDH, en partenariat avec la Maison de l’Egalité d’Amiens – Amiens Métropole ainsi que le Conseil régional de Picardie

Au programme : concert, débat, échanges, restaurations. Pour plus d’information : http://dl.free.fr/mTaR0IHav (cliquez sur ce lien puis allez sur "télécharger le fichier").

 Amiens.jpglogo_cr_picardie.gifME-Amiens.jpg

 

 

Repost 0
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 06:49


        

Avec le soutien : Conseil régional de Picardie, Mairie de soissons

 

Colloque à SOISSONS 

Auditorium Le Mail-Scène culturelle, rue Jean Dormans

DIMANCHE 22 NOVEMBRE 2009

9H30 à 17H00

     L’effet Darwin

Les dangers du créationnisme dans l’enseignement


PROGRAMME

9H30 : Accueil
10H00 : Présentation du colloque et des intervenants par Gilles Coupet

Conférences :
Patrick Tort, directeur ICDI, chercheur au Muséum, lauréat de l’Académie des Sciences : L’effet Darwin
Guy Lengagne, ancien ministre et député, auteur du rapport :
Les dangers du créationnisme dans l’enseignement.

12H30 à 14H00 : Buffet offert par la ville de Soissons
Table de presse, signature des livres par les auteurs présents

14H00 : Exposés de points de vue par :
- la Ligue de l’enseignement, Emmanuel Mousset,
(Président de l’Aisne) présentera les résultats de l'enquête effectuée dans les établissements scolaires de Picardie
- la Libre Pensée, Gérald Fromager
(Libre Pensée de l’Aisne)
- le Cercle Condorcet,  Alain Bondeelle

Fin du colloque : 17H00

Repost 0