Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 18:35

 

 

 logo-fb.png

Fédération de la Somme

 

 

 

La Ligue des droits de l'Homme condamne avec la plus grande force l'assassinat de douze personnes dans les locaux de Charlie Hebdo. Rien ne peut justifier une telle violence.


 

La LDH condamne avec la même fermeté la volonté d'intimider un organe de presse. C'est la liberté de la presse toute entière qui est atteinte. C'est la République qui est, elle-même, blessée.

 

La LDH exprime sa solidarité à la rédaction de Charlie Hebdo et aux blessés et exprime ses condoléances aux familles des victimes.


 

La Fédération de la Somme de la LDH appelle les citoyens à participer aux rassemblements organisés, certains ont eu lieu dès ce mercredi, d'autres sont organisés ce jour et les jours qui suivent, comme :


 

·         à Abbeville ce jeudi 8 janvier à 18h devant le Courrier Picard et samedi 10 janvier à 15h place de l'Hôtel de Ville.

 

·         à Amiens ce jeudi 8 janvier à 18h30 place Gambetta

 

 

D’autres rendez-vous (actualisation en cours) : infos accessibles en cliquant ici 

 

Face à une telle barbarie , c'est en se retrouvant autour des principes de la démocratie et de l'Etat de droit que nous pouvons y faire échec.

 

Repost 0
Published by LDH 80 - dans hommage
commenter cet article
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 17:29

VOEUX ldh 2015

Repost 0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 08:16

 

 

 

  Flambeaux.jpg

Photo : Jean-Marie Faucillon (http://amiensebouge.canalblog.com/)

 

 

 

Stop à la discrimination des personnes étrangères

 

 

Rassemblement devant la salle Dewailly à Amiens, mercredi 17 décembre 2014 pour un départ à 17h30 et marche aux flambeaux , vers la Préfecture, pour éclairer la Préfète sur les droits humains et exprimer notre volonté de voir leur vie sociale et économique se poursuivre à Amiens en réponse à des décisions administratives inhumaines : «  Maintenir les «Obligations à Quitter le Territoire Français » » de Lasha Khoutishvili et de Telman Kanoyan, arrivés respectivement en 2002 et 2007 en France avec leurs mères veuves, voilà des réponses administratives violentes…

 

De même pour Abdelouhab Khatali, la volonté de la préfecture pour l’expulser en Tunisie, ne reconnaissant pas son nouveau diplôme « d’agent de restauration », alors qu’initialement il était électricien, ne relève-t-il pas de l’acharnement… ?

 

L’immigration n’est pas un problème, il faut trouver le courage politique de le dire et de préserver le droit d’asile… Il y a urgence à adresser un message de fraternité, à reconnaître que le métissage en France est une richesse pour tous.

 

Tous ensemble, résistons pour préserver

les Droits d’Asile et de l’Homme en France

 

La marche aux flambeaux (amenons des torches, lampes frontales, le RESF amènera un certain nombre de bougies avec bougeoir anti-tempête)  partira de la place Dewailly pour se rendre dans la rue Gresset avec une halte à l’hôtel de ville d’Amiens, une seconde halte place Gambetta et une troisième, rue de la république (au N°51, chez la Préfète) avec lectures de textes sur les « lumières » …

 

Une audience est demandée à Madame la Préfète dès 18h15’ à l’issue de la marche avec la délégation du RESF {Sibylle Luperce (Marraine républicaine de Telman), Colette finet, maire de Longueau (marraine républicaine de Lasha) , Christophe Clavet, Thierry Bonté (parrain républicain de Lasha), Didier Cardon, Vice-président du Conseil Régional de Picardie…}, audience pour demander la régularisation de Lasha, Telman et Abdelouahab.

 

Repost 0
Published by LDH 80 - dans Sans-papiers
commenter cet article
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 22:57

 

 80.gif


La  Fédération départementale de la Ligue des Droits de l’Homme et du citoyen  (LDH) de la Somme s’est réunie le 13 décembre 2014 en Assemblée Générale, à Abbeville. Les sections d’Abbeville, Amiens, Le Crotoy/Rue et Roye étaient représentées.

 

Après exposé des bilans moral, d’activités et financier de l’année écoulée (adoptés), elle a travaillé aux actions à poursuivre et/ou initier en 2015 (aide aux sans-papiers, groupe de travail "Environnement", les fusillés "pour l'exemple", lutte contre l’extrême droite, droits sociaux, DUDH, Ecrits pour la Fraternité - avec l'Inspéction Académique -, libertés individuelles, défense de la Laïcité… - liste non exhaustive -).

 

Elle a ensuite procédé à l’élection de son Bureau pour l’année 2015, élu à l’unanimité :

 

 


Bureau 2015 de la Fédération LDH de la Somme

 

 

Présidente : Martine COCQUET (Abbeville)

 

Vice-présidents : Sandra BORDJI (Le Crotoy/Rue) et Marcel DEKERVEL (Amiens)

 

Secrétaire : Edith AVOUME (Amiens)

 

Secrétaire-adjoint : Yves LE DIASCORN (Abbeville)



Trésorier : Hervé FARCY (Abbeville)

 

Trésorier-adjoint : Philippe LEBRUN (Le Crotoy/Rue)

 

Membres : Vincent BAWEDIN (Amiens), Bertille DEKERVEL (Amiens),

 

Olivier SPINELLI (Roye) et Jean-Luc VILLET (Roye)

 


  Fédération LDH Somme, rue du Chevalier de La Barre 80100 Abbeville  -  Courriel : ldh-somme@hotmail.fr


Repost 0
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 18:29

 

 

affiche-ddf.jpg

 

La Fédération de la Somme de la LDH est heureuse de vous convier à la Conférence publique qui se tiendra samedi 22 novembre à Roye (80) de 14h00 à 16h00 (centre Rachel Misery, 7 boulevard du Général Leclerc).

 

Elle sera animée par Nadja DJERRAH, membre du Bureau National de la LDH

 

Un verre de l'amitié cloturera les échanges suivant la conférence.

Repost 0
Published by LDH 80 - dans Féminisme
commenter cet article
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 23:13

 

ldh-01-11.jpg

M. Gratton, Secrétaire de la section LDH Amiens, et V. Bawedin,

Vice-président de la fédération LDH Somme (Cliché J-M. Faucillon*)

  

AMIENS -  La LDH était présente aujourd’hui, parmi environ 300 personnes, au rassemblement en hommage à Rémi Fraisse.

Jeune naturaliste de terrain donnant de son temps libre et offrant ses compétences pour le recensement du patrimoine végétal, ce botaniste participait de la sorte à l’intérêt général, à savoir le porté à connaissance d’un patrimoine commun.

C’est tout naturellement que Picardie Nature, membre de France Nature Environnement (FNE), homologue locale de l’association de Midi-Pyrénées où était impliqué Rémi, a organisé, en partenariat avec la CGT pour l’intendance, cette belle journée d’hommage à Amiens.

Simples citoyens, militants syndicaux, politiques (PG, EELV, Ensemble !...) et associatifs étaient, dans une ambiance à la fois grave et déterminée, réunis pour ne pas oublier. L’intérêt général doit primer ! Ce gouvernement devra finir par l’entendre.

*Pour une idée de l’ambiance de ce rassemblement, nous vous invitons à voir le diaporama des superbes clichés pris par Jean-Marie Faucillon : cliquez ici !

Repost 0
Published by LDH 80 - dans hommage
commenter cet article
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 19:09

 

 

A l'heure où nous retranscrivons ce communiqué de la LDH nationale (ci-dessous), nous apprenons la tenue d'un rassemblement pacifique et citoyen pour un hommage à Rémi FRAISSE, militant de 21 ans décédé le 26 octobre sur la ZAD du Testet. Nous souhaitons partager ici l'appel pour cette initiative de la CGT Fnac Amiens & de l'UL CGT Amiens ville, qui se déroulera samedi 1er novembre à 14h, place Gambetta à Amiens.

 


renoncule-a-feuille-ophioglosse.jpg

 

Communiqué LDH

 

Rémi Fraisse est mort dans la nuit du 25 octobre 2014 lors de la manifestation qui s’opposait à la construction d’un barrage de retenue à Sivens, dans le Tarn. Militant écologiste, membre de France nature environnement, il faisait partie des nombreux acteurs, en particulier locaux, qui voulaient faire connaître un point de vue, pourtant largement partagé, de contestation d’un projet dont l’utilité méritait d’être interrogée.

Cette mort n’est pas acceptable. La Ligue des droits de l’Homme présente à sa famille et à ses proches toutes ses condoléances.

 

La LDH prend acte de l’ouverture prochaine d’une information judiciaire, seule mesure de nature à permettre d’établir la vérité des faits.

 

Cependant, quelles que soient les responsabilités individuelles qui se révéleront, la mort d’un manifestant atteste d’un mauvais usage, voire d’un usage excessif des forces de l’ordre.

 

La Ligue des droits de l’Homme constate que de Continental à Notre-Dame-des-Landes, de la ferme des « Mille vaches » à Sivens, la contestation est criminalisée et réprimée. Cette politique place l’ensemble de la société sous tension alors même qu’elle aurait besoin de raison, et elle substitue l’autoritarisme au débat et à l’imagination dont nous avons besoin collectivement pour relever les défis posés au vieil ordre productif et de distribution. La société française doit apprendre à débattre avec calme du bien-fondé de ses aéroports, de ses barrages et de son industrie agroalimentaire. Le gouvernement doit apprendre à compter avec les refus populaires et à en valoriser l’apport dans des processus de confrontation démocratiques, accepter, enfin, de considérer que l’avenir n’est pas de son seul ressort.

 

A défaut, on peut prévoir d’autres tensions, d’autres durcissements, d’autres drames, provoqués de fait par des acteurs très éloignés de l’intérêt général. La Ligue des droits de l’Homme entend rester vigilante quant au respect des libertés et droits fondamentaux des citoyens par les pouvoirs publics, dans ce contexte comme dans d’autres.

 


 

Paris, le 28 octobre 2014

Source : site national de la LDH (cliquez ici)

 

Repost 0
Published by LDH 80 - dans hommage
commenter cet article
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 13:36

 LOGO-LDH

 

 

 

 

Communiqué de la LDH Somme

 

TOUTES ET TOUS A AMIENS LE 28 OCTOBRE !

 

 

Le 28 octobre, 9 militants de la Confédération Paysanne, syndicat pour une agriculture paysanne et la défense de ses travailleurs, sont convoqués devant le Tribunal d’Amiens. Ils comparaissent devant les juges pour avoir manifesté leur opposition au projet industriel de la « ferme » des 1000 vaches, à Drucat, près d’Abbeville. Pierre TARTAKOWSKY, Président national de la LDH, sera présent aux côtés des syndicalistes et interviendra publiquement en début d'après-midi.

 

La Fédération LDH de la SOMME, qui tiendra un stand toute la journée devant le palais de justice, apporte son entier soutien à ces lanceurs d’alerte qui dénoncent un projet d’agro-business à méthanisation. La Fédération LDH de la SOMME déplore et s’indigne contre la criminalisation du mouvement syndicaliste dès lors qu’il lutte contre des projets qui ne servent pas l’intérêt général. La façon dont ont été traités ces militants (arrestation musclée en gare d’Amiens du porte-parole de la Conf') en dit long sur le deux poids deux mesures en matière de traitement de manifestants de syndicats agricoles...

 

La Fédération LDH de la SOMME tient à mettre en exergue deux articles officiels qui auront, en cette journée du 28 octobre 2014 à Amiens, une résonance particulière :

 

L’article 12 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 stipule que « La garantie des droits de l’Homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux à qui elle est confiée » ;

 

L’article 1er de la Charte de l’environnement de 2004 stipule que « Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé ».

 

La LDH de la SOMME appelle donc tous les citoyens du département, et au-delà, à participer à la journée de soutien aux syndicalistes de La Conf’, qui sera agrémentée d’animations (voir le programme de cette journée ici) :

 

Rendez-vous le mardi 28 octobre 2014 à Amiens, face au palais de justice (rue Robert de Luzarches) dès 08h30 et jusqu’à 18h00.

 

 

 

Le Comité départemental de la LDH Somme : 

 

Section d’Abbeville / Section d’Amiens / Section de Le Crotoy-Rue /

 

Section de Roisel-Péronne / Section de Roye Santerre

 

 

 

Repost 0
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 18:24

 

400px-Jean-Julien_Marius_Chapelant_-281891-1914-29.jpg

 

La LDH de la Somme sera présente, ce samedi 11 octobre 2014, à l’hommage qui sera rendu au sous-lieutenant Jean-Julien Marius Chapelant, fusillé pour l'exemple en 1914.

 

 

Dans le cadre de la commémoration du centenaire 14/18

le 11 octobre à 14 h 30 au lieu dit  le Bois des Loges à Beuvraignes

 

UN HOMMAGE SERA RENDU

au sous-lieutenant Jean-Julien Marius Chapelant

fusillé pour l'exemple en 1914

 

Inauguration d'une stèle près du lieu de son exécution ;

Prises de parole de Michel Monard,  maire de Beuvraignes, d’un représentant de la sous-préfecture, de Christian Manable, sénateur et président du Conseil général de la Somme ainsi que d’Olivier Spinelli, membre du bureau de la section LDH Roye-Santerre.

 

L’exposition “QUE MAUDITE SOIT LA GUERRE” sera également visible sur place et l’association “Le Sapeur Picard” présentera des uniformes sur mannequins du début du conflit.

 

Repost 0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 18:33

 

La Fédération départementale de la Somme de la Ligue des Droits de l'Homme et du citoyen (LDH 80) vous appelle à venir nombreuses et nombreux pour soutenir les lanceurs d'alerte, le 28 octobre prochain devant le palais de justice d'Amiens.

 

La journée entière sera consacrée au soutien des militants de la Confédération Paysanne qui se sont opposés au projet de "ferme" des 1 000 vaches.

 

La LDH 80 tiendra un stand sur la place devant le palais de justiceCommunique_LDH__soutien_a_la_Conf_le_2810_a_AMIENS.jpg

Repost 0