Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 08:46

 logo-ldh-copie-1

 

C O M I T E   R E G I O N A L   D E   P I C AD I E

11 rue du Morvan 60000 Beauvais

ldh.picardie@ldh-France.org

 

COMMUNIQUE DU COMITE REGIONAL DE LA LIGUE

DES DROITS DE L HOMME DE PICARDIE

 

LOPPSI 2 : ils soldent nos libertés !

 

« Loi d’Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure » est

une loi qui en contient 100, toutes plus dangereuses et stupides les unes que les autres. Ce

projet est le plus lourd et le plus répressif jamais voté !

 

Fourre-tout législatif, sécuritaire et illisible, ce texte annonce le nouveau modèle de société

voulu par le gouvernement :

Fichage et vidéo surveillance généralisés, durcissement du droit pénal, fichage et vidéo surveillance généralisés, pouvoirs policiers accrus : filtrage et censure de sites internet, instauration d’un vague «Conseil national des activités privées de sécurité » qui annonce la privatisation croissante de la sécurité ; création d’une milice supplétive, dites « réserve civile…

 

Une société policière, paranoïaque et technocrate où le fantasme du tout-contrôle sacrifie la

dignité humaine. Une société où la pauvreté et la solidarité aux pauvres, sont un crime d'Etat :

Populations précarisées, nomades, jeunes, militants ou internautes sont spécialement visés, mais toute la population est concernée car ce projet attaque les libertés individuelles et l'idée

même d'une justice sociale.

 

La LOPPSI 2 ne fait que révéler davantage la direction prise depuis bien trop longtemps par le gouvernement, après les lois Perben, LSQ, LOPSI, LSI, Besson, etc... Elle vient s’ajouter à l’insécurité sociale qui s’étend à chaque remise en cause des droits sociaux pour tous.

 

Une saisine du Conseil Constitutionnel est en cours

Cette loi menace nos libertés et aggrave l’injustice sociale, elle doit être retirée ou abrogée !

 

Contre la violence de lois scélérates,

informons nous, protestons, résistons !

 

pétition à signer : http://antiloppsi2.net/

 

AISNE : Château-Thierry/Hirson/Laon/Saint-Quentin/ Soissons/Tergnier

OISE : Beauvais / Creil

SOMME : Abbeville / Amiens / Roisel-Peronne /  Le Crotoy-Rue/ Roye

Repost 0
Published by LDH 80 - dans Justice et droit
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 06:54

EN.jpg

 

 

 

 

 

La section d’Abbeville de la LDH s’alarme des projets de suppression de postes d’enseignants et de sections au lycée Boucher de Perthes, dans une zone géographique, la Picardie maritime, unanimement reconnue comme particulièrement défavorisée sur le plan économique comme sur le plan culturel.

 

Supprimer des postes d’enseignants, c’est accroître la charge de travail de ceux qui restent, c’est augmenter les effectifs des classes et amoindrir l’efficacité de chacun.

 

Supprimer le BTS CPI, c’est supprimer la seule formation aux métiers de l’industrie proposée jusqu’à présent dans la région, c’est condamner des élèves souvent issus de milieux peu favorisés à partir étudier hors du département ou à choisir une autre orientation, c’est aussi priver les entreprises du secteur d’une ressource en personnel qualifié qu’elles devront recruter ailleurs. Il en va de même pour le BTS tourisme-loisirs, demain privé de ses options "patrimoine" et "multimédia".

 

Après la suppression du tribunal privant les justiciables d’une justice de proximité, devons-nous assister à la mise en pièces du service public d’éducation ?

 

 

Repost 0
Published by LDH 80 - dans Education
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 15:14

 

 

 

" L'Histoire de la Ligue des Droits de l'Homme"

 

 dsc06283.jpg

 

Tel est le titre de la conférence qui sera donnée le mercredi 2 mars prochain au cours d'une réunion publique de la Société d'émulation d'Abbeville.

 

Assurée par Martine Cocquet, présidente de la section abbevilloise de la LDH et vice-présidente de la fédération départementale de la Ligue, elle se tiendra au 36 rue des Capucins à 14h30.

 

 

 

Courrier-Picard-LDH-du-11-02-2011.jpg

 

 

Courrier Picard du 11 février 2011

Repost 0
Published by LDH 80 - dans Vie des sections
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 08:13

 Manifestation-magistrats_pics_390.jpg

 

 

Dans le département de la Somme, comme ailleurs en France, vient de se produire un événement qui semble n'avoir aucun précédent dans l'histoire de l'institution judiciaire. L'ensemble des professions du monde judiciaire  (magistrats, avocats…) s'est réuni en assemblées générales pour protester contre les nouvelles attaques du Président Sarkozy, faisant de magistrats et de policiers les boucs émissaires de la mort horrible de Laetitia Perrais.

 

Les différents tribunaux s'associent au mouvement national parti de Nantes et ont décidé de reporter les audiences sauf celles qui relèvent de l'urgence.

 

La fédération départementale de la Ligue des Droits de l’Homme et du citoyen (LDH Somme) comprend de telles réactions qui témoignent de l'attachement du monde judiciaire aux grands principes républicains dont relève l'indépendance de la justice. L'indépendance des magistrats à l'égard de tout pouvoir, et en premier lieu du pouvoir politique, est un pilier de l'Etat de droit.

 

Les attaques répétées dont la justice est l'objet sont d'autant plus choquantes qu'elles proviennent du chef de l'Etat, qui a été élu pour faire respecter les institutions et donc, à fortiori, pour les respecter lui-même.

 

Plus que le manque croissant de moyens qui résulte de la politique gouvernementale, c'est le climat de démagogie entretenu au plus haut niveau qui devient insupportable au monde judiciaire comme à tous les citoyens attachés à l'Etat de droit, à la République et à la démocratie.

 

La fédération de la Somme de la LDH apporte son appui au mouvement du monde judiciaire qui manifestera à Amiens ce jeudi 10 février à 14h30 (Palais de justice), comme dans le reste de la France, et appelle à le soutenir.

 

Repost 0
Published by LDH 80 - dans Justice et droit
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 07:03

 

 nicolas-sarkozy-breitling.jpg

 

 

Les récentes déclarations de Nicolas Sarkozy, Président de la République, concernant "l'affaire Laetitia", qui ont très justement indigné les magistrats auxquels la LDH apporte son entier soutien, sont un franchissement de ligne jaune...réitéré !

 

Nicolas Sarkozy viole ainsi le principe de présomption d'innoncence, "il viole délibérément l'article 8 de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen qui garantit constitutionnellement la présomption d'innoncence, c'est à dire le droit à être jugé dans des conditions conformes à l'Etat de droit et non désigné publiquement à la vindicte populaire".

 

Le respect des lois et de l'odre public ne se divise pas. Il est gravement menacé lorsque ceux qui ont la charge de le garantir donnent l'exemple de sa méconnaissance.

 

La LDH souhaite la fin de l'impunité présidentielle ! (voir aussi le Courrier Picard du 06 02 2011 - ci-après -).

 

 

 

FIN-SARKO.jpg

Repost 0
Published by LDH 80 - dans Justice et droit
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 15:22

 42165166.jpg

 

La Fédération LDH de la Somme s'associe à la section d'Abbeville de la LDH pour condamner les actes inadmissibles qui ont eu lieu dans le Val de Nièvre et fait part ici de son communiqué de presse :

 

 

Logo_LDH-copie-1.jpg

 

La section d'Abbeville de la Ligue des droits de l'Homme qui a toujours condamné les incitations à la haine raciale et les manifestations d'une propagande d'extrême droite quelle que soit la forme qu'elles prennent ne peut que se féliciter de voir le réseau des jeunes auteurs de graffitis à caractère nazi du Val de Nièvre ( terre de résistance ) enfin démantelé grâce à la ténacité des forces de gendarmerie.

 

La jeunesse des membres de ce réseau et les signes de reconnaissance qu'ils arborent bien souvent en toute impunité nous conduisent à nous interroger sur l'origine de ce phénomène récurrent dans les zones rurales de notre département. La misère sociale et culturelle qui entraîne le repli sur soi et la haine de l'autre en est vraisemblablement à l'origine.

 

Mais, lorsque les plus hauts représentants de l'Etat qui se devraient d'être exemplaires se laissent aller par leurs discours ( celui de Grenoble du président Sarkozy stigmatisant les Roms et les Gens du Voyage par exemple ) ou leurs provocations verbales ( celles du ministre de l'intérieur Brice Hortefeux condamné pour injures raciales ), on est en droit de dire qu'ils mettent à mal les valeurs de la République et favorisent la banalisation de propos nauséabonds comme des actes qui en découlent.

 

Il est de la responsabilité de tous les citoyens de faire acte de pédagogie et d'exercer leur vigilance. Face à ce mal endémique il est urgent de faire comprendre à ces jeunes la gravité de tels actes et de leur rappeler l'offense qu'ils font à ceux qui ont eu le vrai courage de résister.

 

 

Abbeville, le 6 février 2011

Repost 0
Published by LDH 80 - dans Racisme
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 15:34

 15398659.jpg

 

La Ligue des Droits de l'Homme et du citoyen (LDH) grandit et se développe dans la Somme.

 

L'année 2011 voit une cinquième section LDH créée : la section LDH de Roye.

 

Bienvenue à cette nouvelle section LDH qui rejoint, au sein de la Fédération départementale LDH de la Somme, les sections d'Abbeville, Amiens, Le Crotoy / Rue et Roisel / Péronne.

 

Pour plus d'informations sur cette section, vous pouvez prendre contact avec sa présidente à l'adresse suivante : 6, rue des Tilleuls 80110 Demuin et/ou à ldhroye@gmail.com

 

 

 

Le Bureau 2011 de la LDH de Roye

 

 

Présidente : Odile BUREL

Trésorière : Françoise VILLET

Trésorière-adjointe : Anne ORSI

Secrétaire : Francine TOPART

 

 

Un Bureau 100 % féminin

 

Repost 0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 13:40

Sans-titre.JPG

 

 

Pour cette édition 2011 des Ecrits pour la Fraternité, le thème est « Filles, garçons, égalité ». La plaquette d’information est téléchargeable sur le site Internet (rubrique concours : http://www.ldh-france.org/-Concours-Ecrits-pour-la-fraternite-

Elle vous permet d’ores et déjà de travailler avec les enseignant(e)s ou éducateurs/trices. Le respect du thème est primordial : en 2010, beaucoup d’œuvres de qualité n’ont pu être appréciées avec toute l’attention voulue par le jury en raison de leur écart avec la thématique nationale.

 

Les œuvres, individuelles ou collectives, peuvent prendre plusieurs formes :

- les œuvres écrites : textes en prose ou en vers, scènes de théâtre, textes de chanson…etc. qui sont réparties en plusieurs catégories d’âges.

- les autres œuvres : chansons, DVD, objets et œuvres graphiques…etc. Pour ces derniers, nous vous invitons à veiller à ce que leur taille restent raisonnable !

 

Concernant les prochaines échéances :

- N’oubliez pas d’envoyer au plus tôt vos fiches d’inscription. Celles-ci nous permettent d’évaluer la participation au concours et d’établir un fichier de contacts préalable.

- Toutes les œuvres devront parvenir au siège de la LDH impérativement avant le 29 avril 2011. Nous devons laisser le temps nécessaire aux membres du jury d’examiner les oeuvres avec attention. Or, lors de la précédente, un certain nombre d’œuvres nous sont parvenues tardivement.

La date de réunion du jury départemental, sensiblement proche, vous sera communiqué prochainement.

 

Nous avons conscience que ces délais peuvent apparaître serrés, mais pour l’intérêt de tous et notamment des jeunes participants, nous vous serions gré de respecter ces délais.

 

La réunion du jury national se tiendra en mai et la cérémonie de remise des prix devrait avoir lieu le 18 juin 2011. Le lieu reste encore à déterminer mais nous vous enverrons toutes les informations à temps. 

 

 

LDH Somme, 6 rue du Chevalier de La Barre 80100 ABBEVILLE

LDH Nationale, 138 rue Marcadet 75018 PARIS

 

 

Repost 0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 08:17

  

 

220px-LocationTunisia.png

 

 

 
Communiqué de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH)

La FIDH appelle à la création d’une commission d’enquête internationale sur la répression sanglante des manifestations en Tunisie, alors que la situation s’aggrave et est susceptible de relever du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies réuni en session d’urgence.

La FIDH appelle à la création d’une commission d’enquête internationale sur la répression sanglante des manifestations en Tunisie, alors que la situation s’aggrave et est susceptible de relever du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies réuni en session d’urgence.

 

Le bilan s’alourdit, les manifestations s’étendent et l’usage disproportionné de la force, y compris les tirs à balle réelle, par la police semble se systématiser.

 

L’intervention, le 10 janvier 2011, du Chef de l’État, n’a manifestement pas apporté les réponses attendues par les populations, dont il a cru pouvoir qualifier la mobilisation de « terroriste ». La décision annoncée ce matin par le Premier Ministre, de limoger le Ministre de l’intérieur et libérer « les personnes détenues depuis le début des troubles » doit être relevée. Rien n’indique cependant que cette mesure suffise à répondre aux revendications légitimes des manifestants, ni le déploiement de l’armée dans la capitale.

 

La FIDH craint que la situation ne se détériore davantage, dans un contexte où les libertés fondamentales sont systématiquement bridées et où l’impunité des auteurs de violations des droits de l’Homme est totale. (voir rapport ci-dessous : Instrumentalisation de la justice en Tunisie : ingérence, violations et impunité - Rapport de la FIDH et du CNLT).

 

Le musellement de la société civile et des médias indépendants et des partis politiques laisse la société sans aucun relais traditionnel entre le pouvoir et la population. Des efforts exceptionnels entrepris dans ces conditions par les avocats et les syndicalistes doivent être relevés, et les autorités doivent en prendre compte. Aucun contre pouvoir n’est en mesure de jouer l’indispensable rôle de garde fou nécessaire à toute société ouverte et pluraliste.

 

Dans ces conditions, la FIDH appelle à la création d’une commission d’enquête internationale d’établissement des faits et des responsabilités s’agissant de la répression arbitraire des manifestations. Les principaux responsables de l’usage de balles réelles contre des manifestants désarmés, doivent savoir que leurs actes ne resteront pas impunis. La FIDH appelle en particulier les rapporteurs spéciaux des Nations unies sur les exécutions sommaires, et sur la liberté d’opinion et d’expression, sur l’indépendance du pouvoir judiciaire et sur les défenseurs des droits de l’Homme à prendre conjointement toutes initiatives utiles à cette fin.

 

La FIDH appelle en outre à la suspension des discussions de partenariat entre l’Union européenne et la Tunisie sur le rehaussement du statut de celle-ci.

 

La FIDH appelle enfin les États partenaires de la Tunisie à faire valoir auprès de ses dirigeants, leurs préoccupations et à œuvrer pour l’arrêt immédiat des exécutions sommaires et qu’une réponse pacifique et respectueuse des droits humains, soit apportée aux revendications légitimes des populations.

 

LDH Nationale, Paris, mercredi 12 janvier 2011

Source : http://www.ldh-france.org/Tunisie-pour-une-commission-d

 

 

 

Repost 0
Published by LDH 80 - dans International
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 11:11

 

 

 

Meilleurs voeux pour cette nouvelle année !

 

 

appelLDH.jpg

 

 

 

Toute l'équipe de la LDH de la Somme vous souhaite une belle et heureuse année 2011.

 

Année de progrès partagés, de Liberté, d'Egalité, de Fraternité et année de solidarité.

 

Bonne nouvelle année !

Repost 0