Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 06:48

 

 

 

 Prefecture.jpg

 

 

 

 

La Fédération de la Somme de la Ligue des Droits de l’Homme et du citoyen (LDH 80) a été reçue, le mercredi 23 janvier, par le Préfet de la Région Picardie, Préfet de la Somme, MonsieurJean-François CORDET.

 

La délégation de militants était composée du Président de la Fédération, Yves LE DIASCORN, de Martine COCQUET, Vice-présidente et membre du Comité Central, et de Vincent BAWEDIN, ancien Président. Cette audience, sollicitée par la LDH, avait notamment pour but de faire connaissance avec le nouveau Préfet, perpétuant ainsi une continuité de liens dans la tradition républicaine qui anime la LDH.

 

 

Mais elle a surtout permis de faire part au nouveau Préfet des préoccupations de la LDH. Trois points importants avaient été retenus.

 

 

- Les mineurs isolés étrangers (MIE) et les sans-papiers, la LDH et RESF 80 ayant d’ailleurs déjà réagi par une lettre ouverte à ce sujet au début du mois (voir le courrier en cliquant ici).

 

 

- Les Gens du voyage et la Commission Départementale Consultative des Gens du Voyage, qui ne s’est pas réunie depuis longtemps dans la Somme.

 

 

- La montée des droites extrêmes dans le département avec des manifestations racistes, des rassemblements néonazis, ainsi que des actes de dégradation et des tags commis par des jeunes, notamment en milieu rural. La délégation a pu à ce propos déplorer auprès du Préfet la non-communication par certains médias locaux des réactions citoyennes et républicaines transmises par la LDH, au risque d’une mithridatisation, d’une accoutumance de la société à l’intolérable, d’une banalisation de l’inacceptable.

 

 

Cette rencontre, qui a duré une heure trente, a été fructueuse. Monsieur le Préfet souhaite rencontrer régulièrement la LDH.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires