Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 06:46

laicite2

 

 

 

La LDH de la Somme a écrit aux élus du département* (Maires de grandes villes, Présidents du Département, de la Région, députés et sénateurs) afin de rappeler l'importance - accentuée depuis quelques années - qu'il y a à défendre le principe de laicité, fondement de notre République. Elle a également diffusé un communiqué de presse en ce sens :

 

 

COMMUNIQUE  DE  PRESSE

 

 

Amiens, le 09 décembre 2010

 

LAICITE : un principe intangible à réaffirmer !

  

La LDH de la Somme interpelle les élus du département, en ce jour anniversaire de séparation des Eglises et de l’Etat (9 décembre 1905), pour réaffirmer le principe de Laïcité qu’elle juge menacé

  

La Ligue des Droits de l’Homme et du citoyen (LDH), attache une grande importance à la Laïcité, principe fondamental du vivre ensemble et pilier de la République. Dans l’Histoire, La LDH a toujours été en première ligne pour défendre ce principe intangible qui fut un de ses combats permanents. Ferdinand Buisson, à l’origine de la Loi de séparation des églises et de l’Etat de 1905, était Président de la LDH. Plus récemment, notre association a pris position contre la loi Carle qui oblige les communes à financer la scolarisation d’élèves dans le secteur privé, de même qu’elle a déposé un recours devant le Conseil d’Etat, avec la Ligue de l’Enseignement, contre l’accord signé entre la France et le Saint-Siège sur « la reconnaissance des grades et diplômes dans l’enseignement supérieur » ; accord privilégiant une option spirituelle et mettant fin au monopole de l’Etat pour la collation des grades dans l’enseignement. Le principe de Laïcité ne cesse ainsi d'être remis en question, depuis quelques années par ceux-la même qui devraient en être les garants !

  

Parce que ce principe est aujourd’hui menacé, en cette date anniversaire de la Loi de 1905 et dans le département où fut exécuté Jean-François Lefebvre de La Barre, victime de l’intolérance religieuse, la LDH a interpellé les grands élus du département (députés, sénateurs, présidents des collectivités territoriales, maire d’Amiens) pour leur rappeler combien la laïcité est une valeur républicaine essentielle, permettant la recherche des conditions dans lesquelles peuvent vivre ensemble pacifiquement des populations et des individus aux racines et aux convictions diverses, permettant la transmission humaniste d’un destin commun. Elle tient à rappeler également que la laïcité n'est pas une religion, n'est pas une croyance, ne cherche pas à imposer un dogme qui se substituerait à tous les autres… et ne nécessite aucun qualificatif. Plus que jamais, la Laïcité a besoin d’être défendue concrètement, ce qui implique de refuser que l’argent public finance des structures à caractère confessionnel, et que les représentants de l’État affichent publiquement leurs convictions religieuses.

 

Le Président,

 

Vincent BAWEDIN

 

 

 

  * Vous pouvez lire la lettre envoyée aux élus en cliquant sur : http://dl.free.fr/hMnRXIgja

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LDH 80 - dans LAICITE
commenter cet article

commentaires