Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 11:26



Fédération de la Somme

 

http://ldh-somme.over-blog.com /  -  ldh-somme@hotmail.fr

 

 

COMMUNIQUE  DE  PRESSE

 

 

 

Arrestation d’étudiants suite à une manifestation

nocturne : la LDH dénonce une réaction démesurée !

 

 

 

 

  

Source photo : http://amiensebouge.canalblog.com/profile/78200/index.html

 

 

 

 

 

«  La Fédération de la Somme de la Ligue des Droits de l’Homme et du citoyen (LDH), ayant eu connaissance de l’arrestation d’une douzaine d’étudiants dans la nuit du 1 au 2 avril, six d’entre eux étant toujours en garde à vue au Poste de police d’Amiens, souhaite réagir, comme elle l’avait fait en décembre 2008 pour dénoncer une répression envers des lycéens.

 
Attachée à l’expression pacifique, la LDH en appelle au dialogue entre les protagonistes concernés et ne saurait accepter que la force soit employée, fut-ce par les pouvoirs publics, pour empêcher toute expression démocratique.

 

Le nouveau Préfet de la Somme craindrait-il de subir le même sort que le Préfet de la Manche ? L’intolérance présidentielle de toute manifestation de désaccord avec la politique menée inciterait-elle certains Préfets à un zèle excessif, où la démesure l’emporterait sur la pondération et le discernement ?

En aucun cas, les étudiants, dont l’inquiétude est légitime, ne sauraient être les boucs émissaires d’un pouvoir de plus en plus répressif, sur le plan social et sociétal.

 

Quand en réponse aux traces d’une peinture délébile qui ont maculé la Préfecture est déployée une charge des forces de l’ordre (ou aux ordres) sur de jeunes étudiants venus soutenir trois de leurs camarades emmenés sans ménagement au Poste de police, nous sommes bel et bien dans le règne (sic) de la démesure.


La LDH  informe qu'elle va rester vigilante à la suite qui sera donnée à cette forme de répression, à l’instant même où Amnesty International publie un rapport dénonçant que certains représentants des forces de l’ordre seraient au dessus des lois ».

 

 

 



 
                                   Dernière minute :


Nous apprenons ce soir que les 6 étudiants ont été relachés dans l'après-midi et qu'ils ne seront pas poursuivis. Ils seront convoqués pour un rappel à la Loi.

La réaction large et rapide d'associations, de syndicats et de personnalités y a sans aucun doute contribué.

Nous appellons maintenant au calme.



 

Fédération LDH de la Somme – BP 70007 – 80450 Camon




Partager cet article

Repost 0
Published by LDH 80 - dans Libertés
commenter cet article

commentaires