Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 21:32


  

 

La Ligue des Droits de l’Homme et du citoyen (LDH) a jugé opportun de solliciter une rencontre avec Maxime GREMETZ, député de la Somme, suite à son intervention à l’Assemblée Nationale lors d’une question à Madame la Ministre de la Santé sur « la situation scandaleuse des étrangers venant se soigner gratuitement dans les hôpitaux français » (voir J.O. du 5 février 2008).


Monsieur le Député a répondu positivement à cette demande en recevant deux ligueurs de la section d'Amiens, Edith Avoume - très impliquée auprès des sans-papier - et Vincent Bawedin, par ailleurs respectivement Secrétaire et Président de la Fédération LDH de la Somme, en date du 3 avril 2008.


En effet, la LDH, partenaire du Réseau Education Sans Frontière (RESF), a souhaité s’assurer des intentions de Maxime Gremetz avec cette question qui a ému nombre de ligueurs. Il nous était évident qu’une explication s’imposait.


Les termes dans lesquels la question de Monsieur GREMETZ a été posée nous ont paru susceptibles d’alimenter les fantasmes d’une frange raciste de l’électorat. Etaient-ce les intentions de Maxime Gremetz ? C’est de cela que nous souhaitions nous assurer avant toute déclaration publique éventuelle.


La LDH a été rassurée de l’entretien qu’elle a eu avec Maxime Gremetz.


Celui-ci a reconnu que la question avait été mal formulée et pas assez explicitée. Elle visait non pas les ressortissants étrangers hors Union Européenne mais les étrangers frontaliers qui, conscients de la meilleure qualité de soins de l’hôpital public français, viennent s’y faire soigner à moindre coût pour des traitements spécifiques (par exemple opération de la hanche pour de richissimes anglais, etc…) en s’octroyant une adresse française qui s’avère être « de seconde main ».


La LDH, suite à cet entretien remis dans la perspective du parcours politique de Monsieur GREMETZ, ne peut considérer sérieusement un seul instant que le Député de la première circonscription de la Somme distille des idées racistes et xénophobes.

Enfin la LDH rappelle son attachement à lutter contre l’arbitraire… .


P/o la LDH section d’Amiens

Edith Avoume et Vincent Bawedin

Membres du Bureau de la LDH de la Somme

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LDH 80 - dans Vie des sections
commenter cet article

commentaires