Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 15:12
Lettre ouverte aux Parlementaires  de la Somme - 27 janvier 2016

Parlementaires de la Somme :

Refusez la constitutionnalisation de l'état d'urgence et de la déchéance de nationalité ! Refusez la prolongation de l'état d'urgence !

Madame et Messieurs les Députés de la Somme (Mme Pompili, MM. Demarthe, Buisine, Gest et Demilly),

Messieurs les Sénateurs de la Somme (MM. Bignon, Dubois et Manable),

Dans les prochains jours ou semaines, vous allez être amenés à voter le projet de loi visant à modifier notre Constitution, garante de nos libertés fondamentales. Ce projet vise à y introduire le principe de l'état d'urgence et la déchéance de nationalité. Vous serez également amenés à voter une nouvelle prolongation de l'état d'urgence, proposée par le gouvernement.

Nous, membres de la Ligue des droits de l'Homme, vous demandons solennellement de voter en conscience contre le projet de loi constitutionnelle et contre la prolongation de l'état d'urgence.

Inutile, le projet de révision de notre Constitution porte en lui un véritable danger pour notre République et toutes les valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité qui l'animent.

En constitutionnalisant l'arbitraire et les atteintes aux libertés fondamentales, et en introduisant l'inégalité de traitement entre les Français en raison de leur origine, ce projet de loi ouvrirait une brèche profonde dans notre Constitution qu'il sera alors bien difficile de refermer.

Les alertes émises par la Commission nationale consultative des droits de l'Homme, au sujet de la révision constitutionnelle, et par l'ONU, qui appelle la France à ne pas prolonger l'état d'urgence, estimant qu'il impose des "restrictions excessives et disproportionnées sur les libertés fondamentales", sont à ce titre édifiantes. Nous en appelons à votre responsabilité républicaine et vous demandons d'être à la hauteur des enjeux.

________________

Manifestations.

Le samedi 30 janvier 2016, à l'appel unitaire de 111 associations et 19 syndicats du collectif "Nous ne céderons pas !", des manifestations auront lieu dans toute la France.

Dans la Somme :

Amiens : 14h30, Place Gambetta.

Abbeville : 14h30, Place de l'Hôtel de Ville.

Une pétition en ligne. http://www.nousnecederonspas.org/

Pour nous, c’est définitivement non !

Non au projet de déchéance de la nationalité, non à une démocratie sous état d’urgence, non à une réforme constitutionnelle imposée sans débat, en exploitant l’effroi légitime suscité par les attentats.

Nous n’acceptons pas la gouvernance de la peur, celle qui n’offre aucune sécurité mais qui assurément permet de violer nos principes les plus essentiels.

Notre rejet est absolu. Nous appelons tous ceux et celles qui partagent une autre idée de la France à le manifester.

Écrire à son député/sénateur.

Nous invitons toute citoyenne et tout citoyen opposé(e) au projet de révision constitutionnelle et à la prolongation de l'état d'urgence à le faire savoir par écrit aux parlementaires de sa circonscription.

Partager cet article

Repost 0
Published by LDH 80
commenter cet article

commentaires